Tolle Sachen die das Leben schöner machen…

Hier gehts zum zweiten Teil von Tolle Sachen die das Leben schöner machen

Kult – Werbung!

Ich liebe Werbung, besonders wenn sie skurril ist, mich zum lachen bringt und / oder ich die Liedtexte mitsingen kann… Die kann ich mir auch immer am besten merken. Was ja angeblich gute Werbung ausmacht – es geht nicht um gut oder schlecht sondern sondern darum, dass sie überhaupt wahrgenommen wird.

Zott Sahnejoghurt

Erinnert sich noch jemand an diese Werbung für Joghurt?

«Vollbepackt mit tollen Sachen die das Leben schöner machen – hinein ins Weekend-Feeling!»

Daran angelehnt versuche ich mir jeden Tag etwas zu posten worüber ich mich freue oder etwas das mich zum Lachen bringt.

Ich sage jetzt nicht, dass ich auch tatsächlich jeden Tag etwas veröffentliche… da bin ich wahrscheinlich doch nicht genug diszipliniert. Eigentlich möchte ich schon regelmässiger schreiben, aber vielleicht ist einmal pro Woche ein realistischeres Ziel. Mal schauen..

 

Huhnglaublich!

poulet vous
Poulet-Vous?

Ich laufe jeden Tag an diesem wunderbaren Schild vom Guss in Bülach vorbei!

Update: Ich WUSSTE dass ich dieses Poulet-Vous auch schonmal irgendwo gesehen hatte… nach einigem Stöbern fand ich schliesslich diese GIGANTISCHE Werbung vor der Igeho 2011 in Basel (da war ich mit der Hotelfachschule – und das geniale «Poulet-Vous?» ist vermutlich das einzige was mir von dem Ausflug geblieben ist).

Nur dass sie dort noch um einiges dicker aufgetragen haben, aber seht selbst:

huhnglaublich
Igeho Basel 2011

Das Gesamtkunstwerk… gleich über dem Banner für www.besser-werben.ch … (Der Link funktioniert nicht… Möglicherweise haben sie nach dem Poulet-Debakel keine Aufträge mehr bekommen? Schade!)

 

Und hier noch einmal in voller Pracht:

huhnglaublich!
Huhnvorstellbar gut!

Ich weiss echt nicht, wo ich da anfangen soll… Ich würde das vermutlich genau so machen! Nur bin ich weder Grafiker noch Werbetexter – und dafür gibt es vermutlich einen Grund. Obwohl ich meine Einfälle jeweils wahnsinnig genial finde – wahrscheinlich sind sie nur eins: wahnsinnig. Dafür hat man ja dann Kollegen und Chefs, die einen bremsen können, wenn man mit so bekloppten Wortspielen wie «Huhniversum», «huhndertprozentig» und «Huhnglaublich», um sich wirft – ganz zu schweigen vom Hingucker schlechthin: dem Sternbild «straffer Hühnerschenkel» und der «Poulet-Galaxie»!

Gesponsert wird das Ganze neben Frifag (toller Werbespot «Freudiges Wiedersehen»!!) von Natura Güggeli – dem mobilen Pouletgrill. Sie sind sogar Marktführer und auch sonst sehr innovativ. Beispielsweise gibt es einen Fortsetzungskrimi namens «Hühnerfonds» (hier das PDF) in dem es um «Macht, Geld, Manipulation, die Hühnermafia und den Versuch geht, die Qualität der Schweizer Poulets zu unterwandern» des Unternehmers Stephan Pagnoncini.

Übrigens haben sie für ihr Gesamtkonzept 2010 den Marketing-Oscar erhalten! Es heisst ja es gibt nur Werbung. Und irgendwie ist das Ganze doch kultverdächtig, oder?

 

Pommersche

Die original Werbung mit dem langhaarigen Robin Hood-Verschnitt der Würste klaut habe ich leider nicht gefunden. Macht aber nix – die kann ich eh so gut wie auswendig.

pommersche
Pommersche Werbung
«Ja bitte?»
«Rügenwalder.»
«Teewurst?»
«Rügenwalder.»
«Diese hier?»
«Die mit der Mühle.»
«Wieviele?»
«Alle!»

 

Ich habe keine Ahnung wofür ich es brauchen könnte oder was es ist – aber ich will es trotzdem!

lemonhead
Kauf mich! Ich bin niedlich!

Wie gesagt – keine Ahnung was das ist. Ich nenne es «Lemonhead». Allerdings könnte es genausogut eine Ananas sein. Möglich wäre auch eine Art Pokémon… Oder Frankenstein – schliesslich kann man seinen Kopf mit einem Reissverschluss auf- und zumachen. Ich könnte dort also Stifte hineinlegen. Oder Make-Up. Oder Stricknadeln.

Auf jedenfall scheint es etwas zu sein, worin ich etwas anderes (vermutlich nutzloses) aufbewahren kann. Irgendetwas zwischen Behälter, Handtasche und Plüschtier. Egal – guckt, es hat Augen (die bewegen sich sogar je nachdem wie man es hält!), es ist knallgelb und es lacht – ich liebe es!

 

Sex und Röschti…

Wenn ich eine Frau im Dirndl und einen Mann mit einer Handorgel sehe denke ich an Berge, Älplermakkaroni und ewige (keusche) Liebe. Ich war dann ziemlich peinlich berührt als meine Erwartungen mit «Sex und Röschti – das isch’s gröschti» keineswegs bedient wurden…

röschti
Hmm… Röschti!:-)

Zur Beruhigung habe ich mir dann selber eine Röschti gemacht – mit Smiley versteht sich. Allerdings sieht es auch irgendwie ein bisschen gruselig aus… So im Stil von «Wenn Du mich nicht frisst, dann fresse ich Dich!» Tja… Was soll man darauf entgegnen? Poulet-Vous?

Plüscheinhörner!

Mal im Ernst: Welche Situation könnte nicht mit einem Schmuseschnuckelflauscheinhorn verbessert werden?

einhorn
Aaawwwww!

Guckt mal wie niedlich es guckt mit seinen pastellfarbigen Glitzeraugen! Und es hat ein Horn aus Funkelstoff womit es Wünsche erfüllen kann. Und wenn ihr ganz genau hinschaut könnt ihr sogar noch ein Smiley auf seinem putzigen Schnäuzchen erkennen!

Ist es nicht herzallerliebst?

Und es gehört mir – mir ganz allein! MUAHAHAHA!

unicorn pc

Hey Evil Lynn! Was wollen wir denn heute Abend machen?

Genau dasselbe wie jeden Abend, Einhorn. Wir versuchen die Weltherrschaft an uns zu reissen!

 

 

 

 

Frozen Merchandising

Gut – ich hab sogar während diesem Film geschluchzt und jenste Parallelen zu meinem Leben gezogen, aber ich hab sie offiziell auch nicht mehr alle. Ich finde den Film nicht mal speziell gut, ich bin zur Zeit einfach nah am Wasser gebaut wegen allen möglichen und noch eher unmöglichen Dingen.

Aber scheinbar ist der Film der ultimative Hit. Meine drei Nichten und sogar mein Neffe sind  absolut begeistert davon. Und wo man auch hinschaut: Frozen-Puppen, Frozen-T-Shirts, Frozen-Haarklammern, Frozen-BHs, Frozen-Toilettensitze, Frozen… egal was für ein Produkt es ist – es gibt BESTIMMT eine Frozen-Version davon. (Sehr unterhaltsamer Beitrag über einige der absurdesten Frozen-Artikel auf Englisch beispielsweise hier) Man kommt darum einfach nicht herum, egal wohin man geht, Frozen war bestimmt schon da. Hey wieder Mal so eine adaptierte 34er Regel… Wenn es existiert, gibt es eine Frozen-Adaption davon. Es gibt keine Ausnahmen! (Je länger ich darüber nachdenke desto weniger verschwimmt übrigens die Trennlinie zwischen diesem Beitrag und WTF?!? unklar… Egal, da muss ich wohl pragmatisch sein: Ich habe gesagt hier poste ich möglichst oft, also kommts hier rein.)

Das Problem ist, das einem das Frozen-Fieber einfach so überfällt. Man spaziert nichtsahnend durch die Strassen und BAM! da ist es wieder! Heute stöckelte ich gemütlich durch die Winterthurer-Altstadt und mir stachen diese Olaf-Rucksäcke (was zwar im Vergleich zu gewissen anderen Produkten ein relativ vernünftiger Artikel zu sein scheint) in die Augen…Wer mag eigentlich diesen bekloppten Schneemann? Ich glaube das ist mit Abstand der nervigste, hässlichste und dümmste (von Disney vermutlich als sympathisch beabsichtigte) Nebencharakter den ich je gesehen habe.

Eindeutig ein Fall für: So schlecht, dass es schon fast wieder gut ist. Ich fand das dermassen hässlich und somit lustig, dass ich meiner Schwester einen kaufen wollte. Aber die kosten doch glatt über 40 Franken! Ein bisschen teuer für einen schlechten Spass… Zum Glück kann ich davon ganz einfach ein Foto machen und es gratis mit mir herumtragen.

Et voilà:

olaf - so bad it's good again klein
Olaf ohne Ende.

 

Kinder, Bahnhof, Zoo.

eingang bahnhofsunterführung
Eingang in eine Welt, wo sich Löwen, Vogelspinnen und Haie gute Nacht sagen…

Es war früher immer mein Traum, auch einmal eine Bahnhofunterführung mitzugestalten. Der hat sich zwar nie erfüllt, aber immerhin kann ich jetzt das Werk anderer jungen Talenten tagtäglich bewundern.

Eine Bahnhofunterführung ist der ultimative Ort des Vorbeirennens und der Unaufmerksamkeit: überhaupt nicht dafür geschaffen,

bahnhofunterführung
Der Urwald ist ganz nah!

sich darin aufzuhalten und etwas zu betrachten. Sie sind eigentlich nur dazu da, um von A nach B zu kommen. Möglichst schnell (ich bin schliesslich ständig im Stress, muss arbeiten gehen, also ja den Zug nicht verpassen, husch husch… in Frankreich sagt man zu diesem getriebenen Lebensrythmus glaube ich métro-boulot-dodo (Metro-Arbeit-Schlaf).

Neben den vielen Nachteilen, die Krücken mit sich bringen, ist das vielleicht ein Vorteil. Man wird zur Langsamkeit gewzungen und ein kleines Wunder passiert: Auf einmal nimmt man seine Umgebung wahr. Ganz gewöhnliche Dinge, an denen ich normalerweise schnurstracks vorbeigelaufen wäre, fallen mir plötzlich ins Auge. Wie zum Beispiel diese Zeichnungen…

bahnunterführung2
Aaaawww… guckt Mal die kleinen Schnecken!

Ich habe keine Ahnung wie oft ich schon daran vorbeigehetzt bin ohne auch nur zu bemerken, dass diese Betonwände alles andere als das übliche trübe Grau in Grau ziert. Aber jetzt wo ich gezwungen bin ab und zu eine Pause einzulegen, freue ich mich wie ein kleines Kind an den vielen Tieren.

lieblingskrake2

Und das ist meine Lieblingsqualle!:-)

 

 

 

 

 

 

Foodpairing Mal Besser

Es gibt perfekte, mundwässernde Lebensmittel-Kombinationen… (Wir können das auch Foodpairing nennen, das klingt cooler.) Ich bin physikalisch und chemisch nicht bewandert genug, um zu erklären, wie das genau funktioniert. Ausserdem gibt es – wie bei allem – verschiedene Theorien. Kurz: Es scheint gewisse Lebensmittel zu geben, die besonders gut zusammenpassen was Geschmack und Textur angeht:

malbesser
Malbuner Werbung am Hauptbahnhof…

Klassiker sind Erdbeeren und Sahne, Rohschinken und Melone, Cervelat und Bürli, Schokolade und Nüsse, Älplermakronen mit Apfelmus, Milch und Kakao, Rosmarin und Poulet(Vous)Fleisch, Schimmelkäse und Süsswein, dunkle Schokolade mit Salz, Kartoffeln und Muskatnuss…

Dann gibt es auch noch Kombinationen, die auf uns (heute) noch eher ungewöhnlich wirken und auf die wir spontan vermutlich nicht kommen würden. Speck und Schokolade, Vanille und Fenchel, weisse Schokolade und Kaviar, Apfel und Lachs, Ananas und Roquefort, Schokolade und Pfeffer, Olivenöl und Eiscreme, Wassermelone und schwarzer Pfeffer, Oliven und weisse Schokolade, Erdnussbutter und Foie Gras…

malbuner
Tja… Mal Besser. Mal Buner.

Was lernen wir daraus?

  1. Schokolade passt eigentlich zu allem. Immer.
  2. Die erste Malbuner-Werbung mit dem Schinken und den Gipfeli gehört definitiv zu den etablierten Geschmackskombinationen. (Über die Ästhetik des Plakats kann man sich jetzt streiten…)
  3. Die zweite Malbuner-Werbung mit der Kombination des Malbunerli (Salami-Fleischriegel) und Gummibärchen ist definitiv… gewöhnungsbedürftig und fällt möglicherweise in die Kategorie: Experimentelles Foodpairing.

Bisher habe ich noch nie versucht, Gummibärchen mit Fleisch zu kombinieren. Allerdings liebe ich Speck und Schokolade, Schokolade und Pfeffer, Schokolade mit Ziegenkäse und… wahrscheinlich noch jede Menge anderer abstruser Dinge, die viele nicht essen würden. Vielleicht sollte ich es ja mal im Selbstversuch testen. Bericht folgt.

 

Schokolade von Original Beans

Im Moment ist das meine absolute Lieblingsschokolade! Besonders die Couverture Beni Wild Harvest 66% aus Bolivien hat es mir angetan.

Letztes Jahr war es noch recht schwierig, Original Beans in der Schweiz zu finden. Man kann zwar auf der Homepage von Original Beans gezielt nach Läden in der Umgebung suchen, aber die Auswahl ist zur Zeit noch bescheiden. Da sie jedoch dieses Jahr vermehrt auf den Schweizer Markt expandieren, kann man ihre Produkte mittlerweile problemlos bei Egli Biofachgeschäft, Reformhaus Müller und im Changemaker erwerben.

Im Changemaker gibts übrigens auch Taucherli-Schokolade – und diese wunderschöne Walnussholz-Tastatur von Orée. Die ist noch auf meiner Wunschliste. Das Material fühlt sich so gut an unter den Fingern, dass die noch dreimal schneller und lieber über die Tastatur fliegen… Herrlich!

original beans
Diese Art von Post öffne ich am liebsten!

Im Online-Shop von Original Beans können alle Produkte direkt bestellt werden – was mich besonders gefreut hat, da man auch als Privatperson 2kg Couverture erstehen kann. Aber nicht nur Privatpersonen, auch die Profis schwärmen von der fairen Schokolade und verraten leckere Rezepte.

Zuerst ging leider etwas schief bei meiner Bestellung. Da die Versandkosten in die Schweiz meistens sehr viel höher sind als an das grenznahe Deutschland hat meine Schwester dort ein Postfach eröffnet, welches ich auch gerne benutze. Die Post hat irgendetwas verwechselt und meine Bestellung wurde wieder zu Original Beans zurückgeschickt.

Ich war sehr zufrieden mit dem Kundenservice der sich sofort charmant und kompetent um mein Anliegen kümmerte und dafür sorgte, dass die Schokolade schnellstmöglichst den Weg zu mir fand! Chapeau!

Ganz abgesehen vom fantastischen Geschmack der Schokolade unterstützt Original Beans verschiedene Umweltprojekte und wirbt mit: Jede Tafel – Ein Baum! was bedeutet, dass entweder ein Baum gepflanzt oder erhalten wird und somit auch auf die Biodiversität erhalten wird. Ich habe mich hier negativ zu Aufforstungsprojekten geäussert, doch das vom Niederländer Philipp Kauffmann gegründete Unternehmen Original Beans scheint nicht nur eine wirklich nachhaltige Philosophie zu vertreten sondern auch tatsächlich umzusetzen. Neben dem Schutz der Kakaopflanzen die am Anfang der exklusiven Schokolade steht auch der Umweltschutz und die soziale Verantwortung im Mittelpunkt. Mehr darüber findet ihr hier.

Geschmacklich überzeugende, wunderschön verpackte und umweltverträgliche Schokolade. Es gibt viele Gründe Original Beans zu lieben, die man aber ganz einfach zusammenfassen kann: Grandiose Schokolade!

 

e!
E!

Am Anfang war das E!

Als ich gestern nach Hause krückte (dabei schaue ich meist auf den Boden um allfälligen Unebenheiten auszuweichen) fiel mein Blick auf dieses E am Boden. E wie ich! Woraus es genau bestand kann ich nicht sagen, ich vermute ein zufällig in dieser Form gefaltetes und fallengelassenes Kaugummipapier. Irgendwie hat es mich gefreut.

Vielleicht ist es auch ein E wie Er (das kleine schwänzelnde Ende könnte darauf hinweisen…!) Uuuuh… wer weiss was mich in den nächsten Tagen noch alles E wie Erwartet!

 

 

 

Die fabelhafte Riesen-Karotte von Satoe Tone

riesenkarotte cover klein
Die fabelhafte Riesen-Karotte von Satoe Tone.

Ich fand dieses Buch bei meiner Nichte und meinem Neffen. Dank Ihrer Mutter sprechen sie fliessend Japanisch – davon verstehe ich leider so gut wie gar nichts. Ich habe zwar in Bordeaux einen Sprachkurs in Japanisch besucht, aber ich hatte schon Probleme Französisch zu verstehen… Immer Mal wieder packt mich die Lust, irgendwann Japanisch zu beherrschen und ich fange an die beiden Alphabete (Hiragana und Katakana) der japanischen Zeichen zu lernen… und dann höre ich wieder damit auf.

yumeiro patissiere toutes
Intro Yumeiro Patissiere.

Schade eigentlich, denn die Sprache und die Kultur faszinieren mich immer wieder. Gut, wahrscheinlich ist Mila Superstar (wer könnte je das Theme vergessen? … «Mila kann fliegen wie die Schwalben über Fujiama» ) oder Yumeiro Pâtissière (die gehört nicht zu meinen Kindheitserinnerungen sondern ist eine Entdeckung der letzten drei Jahre… eine Serie für kleine Mädchen, von Anfang bis Ende… und ich liebe sie…) keine representative Darstellung der japanischen Gesellschaft, aber ich mochte sie trotzdem. Die Kickers gehörten eindeutig zu meinen Helden, sowie das Super TrioLady Oscar und auch Georgie mochte ich sehr gerne. Vor etwa zwei Jahren habe ich mir Georgie von Anfang bis Ende angesehen – und schockiert festgestellt, dass es ein wirklich überraschendes und ziemlich schreckliches, teilweise sogar tödliches Ende nimmt. Möglicherweise lag es daran, dass die Serie hierzulande nie bis zum Ende ausgestrahlt wurde… Auch Mila entfernt sich je erfolgreicher sie wird desto weiter von dem, was wir als unbeschwerte Kinderunterhaltung am Vormittag ansehen würden.

Und wieder Mal bin ich total vom Thema abgeschweift… Eigentlich wollte ich nur erzählen, dass ich das Kinderbuch «Die fabelhafte Riesen-Karotte» wunderschön finde – und die Illustratorin Satoe Tone eine japanische Grafikern ist (und natürlich nicht das geringste mit den oben genannten Animes zu tun hat). Die Geschichte ist schön, aber die Bilder sind… unbeschreiblich. Tatsächlich fehlen mir die Worte. Sanft, schön, fantastisch, schelmisch, detailliert, berührend, weit, traumwandlerisch, liebenswert, warmherzig, poetisch…

riesenkarotte 2
Flauschige weisse Hasen die auf der Riesen-Karotte herumspazieren.

Aber seht selbst:

Satoe Tone hat auch schon andere Kinderbücher illustriert, darunter eins das auf Französisch verlegt wurde und «Du chocolat pour toi» heisst… Ungewöhnlich, da es keine Geschichte im eigentlichen Sinn enthält, sondern ein Rezept grafisch darstellt – mit demselben unverwechselbaren weichen Stil, die auch ihre anderen Bücher auszeichnet. Auch einer der weissen Hasen ist wieder mit dabei. Ich muss mich mal in den Bücherläden umsehen, ob ich es irgendwo finde.

Update:

Ich habe das Buch «Du chocolat pour toi» nun gekauft und es ist wirklich sehr «härzig» (ein besserer Ausdruck fällt mir beim besten Willen nicht ein). Abgesehen davon enthält es ein interessantes Rezept für eine richtige Chocolat Chaud Épais, das ich unbedingt ausprobieren muss!

Et voilà eine Impression:

chocolatchaudpourtoi
Auf auf ihr Schokoladentäfelchen! – Ab in die warme Milch mit euch!

anonyme köche logo

 

Anonyme Köche

Auf diesen Blog von Claudio del Principe, Autor mehrer Kochbücher, bin ich kürzlich gestossen und ich fand das Logo toll!:) Entworfen wurde von seinem allerbesten Freund und Grafiker Patrick Widmer entworfen.

Lesezeichen ist gesetzt, mal sehen was mich von seinen Rezepten zum Nachkochen inspiriert. Lesezeichen setzen ist ein Hobby von mir. In 95% der Fälle benutze ich sie nachher gar nicht… eigentlich bescheuert, aber … ich habe doch immer die irre Überzeugung, dass ich die Seite mit all ihren Tipps, Tricks, Techniken und Rezepten jetzt beherrsche und besitze und sie mir nieeeemand mehr wegnehmen kann.

 

Sich über den Erfolg von jemand anderem freuen

business breakfast facebook
Facbeook Seite von Business Breakfast.

Was lange währt wird endlich gut!

Soeben habe ich erfahren, dass Mathias Ruch sein Projekt mit dem damaligen Arbeitstitel Business Breakfast unter dem Titel «Schrank ohne Spiegel» veröffentlicht hat!

Ich hatte ihn 2011 interviewt (falls es euch interessiert, könnt ihr den vollständigen Artikel unter Bestseller 2.0. lesen) und fand die Idee, einen Roman, bei dem die Leser online Einfluss darauf nehmen können, faszinierend.

In einem Forum konnten sich die SupporterInnen die neuesten Leseproben ansehen und hatten auch die Möglichkeit dazu ein Feedback abzugeben so dass ein aktiver Austausch zwischen Autor und LeserIn entstand.

Ich bin schon sehr gespannt auf dieses ganz spezielle Buch, das ich nun bald in den Händen halten werde! Und ich freue mich sehr für Mathias, dass er seine Idee umsetzen konnte und wünsche ihm weiterhin viel Erfolg!

 

Tag der Milch

Milch Zaubertrank2
Plakat für den Tag der Milch 2016. Vorschlag der 6. Klässler aus der Schule Silenen.

Wusstet ihr, dass es einen «Tag der Milch» gibt? Naja spätestens jetzt wisst ihr es. Der 16. April wurde zum Tag der Milch auserkoren und der wird in vielen Städten der Schweiz gefeiert – in Neuchâtel gibts sogar eine grosse Milch-Party mit Milchausschank, einem Konzert und der Preisverleihung für das beste Milch-Plakat.

Swissmilk hat nämlich landesweit Schülerinnen und Schüler dazu eingeladen, an einem Plakat-Wettbewerb teilzunehmen, in dem verschiedene Beiträge entstanden sind. Ihr könnt hier bis zum 13. April für Euren Favoriten abstimmen und dabei eins von zehn iPad Air 2 gewinnen. Mein Favorit:

 

Migros Kinder und ein Garten Eden im Mini-Format

migros mini garten1 klein
Mini Garten der Migros!

Ich liebe alles was klein und knuffig ist! Zufälligerweise habe ich diese winzigen Gärtchen im DO-IT & Garden der Migros in Bachenbülach entdeckt.

Ich bin sowieso ein Migros-Kind… so bin ich gross geworden und die haben eh die bessere Werbung! Für alle Nicht-Schweizer: Bei uns gibt es zwei grosse Supermarktketten, die gemeinsam mit Abstand beinahe den ganzen Markt ausmachen und die Bevölkerung in zwei Lager sprengt; Migros und Coop.

Ganze nennt sich Mini-Gardening und verspricht jedem seine eigene kleine Oase für zu Hause zu basteln. Das könnte sich wohl zu einem Trend entwickeln… Ich weiss nicht mehr wie das heisst, aber es gab doch auch schon für gestresste Büroangestellte so kleine Sandkasten in denen sie herumrechen und sich dabei in asiatischer Manier entspannen konnten (oder so). Ich finds jedenfalls sehr härzig!

Eine Hundeleine für zwei

20160502_191201-1
Eine Hundeleine für zwei.

Diese überaus praktische Leine für zweibeinige Besitzer von mindestens zwei Vierbeinern habe ich heute zufälligerweise in Barcelona gesehen.

 

 

 

Und wie gesagt… ich bin halt auch noch ein Migros-Kind!

 

Fortsetzung: Tolle Sachen die das Leben schöner machen II

   Sende Artikel als PDF   

FAQ – Pourquoi ce blog?

Pourquoi ce blog? 

Le Logo du 15 ans de Stop Suicide

Au début c’était ma colocataire et amie Mariam qui m’a fait un blog parce qu’elle trouvait que je devrais avoir un «portfolio» en ligne afin de présenter les articles que j’écrivais pour des magazines des étudiants.

Je n’étais pas très sûre si c’était une bonne idée parce que j’ai tendance à faire les choses soit à fond soit pas du tout. C’est la raison pour laquelle je n’ai plus de compte Facebook depuis 2008. Je l’ai arrêté parce que je n’arrivais pas à le faire «à moitié», je n’arrive pas à trancher entre ce que je peux dire à tout le monde et ce que seulement mes amis ont le droit de savoir. «Ne pas arriver» ne veut pas dire que je suis incapable d’utiliser les moyens de Facebook afin de garder sa vie «privée» effectivement privée, ça veut dire que moi, tout simplement, je n’arrive pas à faire la différence.

 

La campagne #lapourtoi en image

Ce septembre (2015) j’ai réçu un e-mail de l’association Stop Suicide qui m’a informée sur leur campagne 2015 #lapourtoi. J’ai été membre active de cette association pendant que je faisais mes études en Suisse Romandie puisque c’est une cause qui me tenait au coeur.

Où est Charlie? Trouve le Charlie!

Depuis que je suis tout petite je souffre des dépressions, mais j’arrivais toujours à plus ou moins faire faire. Sauf que cette année c’était effectivement trop et j’ai essayé de me suicider pour la première (et espérons dernière) fois.

Comme j’ai écrit plus haut: je ne fais pas les choses à moitié et évidemment je voulais être sûre de ne pas survivre l’incident – quand vous lisez ceci, c’est déjà clair que ça n’a pas marché – et du coup j’étais blessée sévèrement. Après plusieurs opérations et cinq semaines à l’hôpital s’ajoute deux mois dans une clinique de rehabilitation physique et actuellement je me trouve dans une psychiatrie.

J’ai décidé de participer à la campagne #lapourtoi en me prenant en photo déguisée en Charlie sur mon lit d’hôpital – entouré par des photos et cadeaux de ma famille et de mes amis qui sont là pour moi, même maintenant. #lapourtoi Simple. Beau. Fort. Pour moi c’est un beau message, un signe d’espoir pour ceux en detresse – et crois-moi, j’y étais. Je le suis toujours bien plus que j’aimerais bien…

Néanmoins, j’essaie de m’en sortir maintenant (je n’ai pas vraiment le choix non plus, du coup on fait d’une pierre deux coups!)

 

C’est moi. Déguisée en Charlie. Parce que nous sommes TOUS et TOUTES Charlie dans le sens qu’il y a personne qui n’est pas concerné(e) du suicide d’une forme ou d’une autre!

Un matin j’ai montré aux autres patients de l’hôpital que Stop Suicide avait lancé la campagne #lapourtoi et que si quelqu’un avait envie, ils pourraient venir me voir lors de la journée afin de se prendre en photo avec ce signe d’espoir #lapourtoi. Qu’est-ce qui s’est passé? J’ai été reprimandé de la part de la clinique parce que c’est INTERDIT de parler du suicide dans cette psychiatrie afin «de ne pas donner des mauvaises idées aux autres». Ce n’est pas une blague. C’est la vérité tout crue.

En fait StopSuicide s’engage avec cette campagne justement pour lever le tabou autour du suicide. Vous voyez un peu l’ironie dedans ou c’est juste moi? Bref. Je me suis fâchée (je ne me fâche pas souvent, d’ailleurs). La rebelle enterrée quelque part en moi s’est lévée et a gueulé: «Si je n’ai pas le droit du suicide parler ici, je vais en parler à tout le monde sur internet!» (suivi d’un rire diabolique Le Chuck Style du genre «MUAHAHAHA!»)

Alors j’en parle ou plutôt j’en écris. Le reste ce sont des pensées, des e-mails, des articles que j’ai déjà écrit ou que j’écris maintenant sur tout et n’importe quoi. Je n’ai pas mal de matériel qui est déjà vieux (j’ai cette habitude d’écrire beaucoup et en plus garder ceci depuis plus que quinze ans) et en plus j’ai beaucoup, beaucoup trop de temps maintenant. Je ne suis pas trop «Mandala», moi, si tu vois ce que je veux dire…

Maintenant que je suis officiellement folle, je n’ai plus aucune pudeur. Et à part de ça, j’avais envie de voir si je pouvais gagner le premier prix Nobel en littérature pour un blog. Pas trop des attentes à ma vie alors (presque sans blague).

La campagne #lapourtoi en images

D’ailleurs – même si je les cite plusieurs fois – Stop Suicide et / ou leur campagne #lapourtoi n’ont rien à voir avec ce blog ou moi. Du coup tout ce que je dis ou écris c’est ma propre responsabilité et est complètement indépendante de cette association. Ils m’ont donné un feed-back sur certains points du contenu pour lequel je suis très reconnaissante puisque il y a différentes manières de parler d’une dépression ou du suicide. J’essaie de faire de mon mieux pour ressembler plutôt à Papageno qu’à Werther

 

T’es complètement tarrée ou bien?

Oui. Non. Il semble. En fait je ne le sais pas. Je me trouve dans une psychiatrie et je crois ceci en soi veut dire que je n’ai plus vraiment la capacité de discernement (merci à l’Ecole Hôtelière de Palosanne et ses cours de droit civique qui m’ont appris ceci d’ailleurs..). En théorie je l’ai toujours puisqu’on ne me l’a pas pris officiellement. Mais comme je me trouve dans une psychiatrie je me pose bien la question si j’ai encore la capacité de penser tout droit (en plus comme je suis plutôt un peu gauchiste). Je suis presque convaincue que je suis toujours assez «là» mais je ne le sais pas. Si même les psychiatres n’y savent rien, comment moi en tant qu’amatrice pouvais le savoir? C’est le sentiment le plus dingue si on a un problème psychologique: On n’a plus le droit de se faire confiance. Ce que tu penses n’est que ce que tu penses en ce moment. Ca n’a peut-être rien à voir avec la vérité objective de ce qui se passe autour de toi…

Préparations pour la campagne dans les rues de Suisse Romandie...

 

Je ne te crois pas! Si vraiment tu étais dans une psychiatrie comment tu fais pour écrire un blog?!

Excellente question! J’ai demandé au personnel de cette clinique psychiatrique également si ce n’était pas plus prudente de m’enlever mes outils informatique. «Oui, on a pensé de vous retirer le téléphone et l’ordinateur mais c’est un peu compliqué…»

Mais comme j’ai souffert des dépressions et des pensées suicidaires et en plus j’ai été bénévole chez Stop Suicide je me connais pas mal avec ces sujets et j’ai des fois l’impression le personnel ici n’est compétent qu’à moitié… Ce n’est pas de leur faute à la base. Mais il faut vraiment léver le tabou du suicide!!!

Je ne suis pas arrivée à faire comprendre le personnel que l’idée de cette campagne était justement de briser le tabou qui existe autour du suicide. Ils m’ont interdit d’en parler dans la clinique. C’est leur maison alors je suis leur règles à eux – mais ça me fait mal au coeur puisque c’est justement le contraire de ce qu’il faudra faire (selon mon opinion et celle de beaucoup des études sur le sujet du suicide).

Le-Saviez-vous par exemple que le suicide est la PREMIERE cause de mortalité des jeunes entre 15 et 29 ans en Suisse?

Et si on ne peut pas parler du suicide dans un hôpital psychiatrique – où est-ce qu’on peut bien en parler?!

Alors j’ai décidé d’utiliser ce blog. Ils peuvent m’empêcher de parler ouvertement du suicide dans la clinique. Mais ils ne peuvent pas m’empêcher d’en parler en ligne. Il faut vraiment léver ce tabou puisque tous les jours il y a des gens qui en meurent.

Déjà maintenant il y a un en quatre personnes qui souffrent des dépressions au moins une fois pendant leur vie. Il ne faut jamais oublier que la dépression peut être une maladie mortelle, elle est encore plus dangereux car elle fait qu’on a tellement honte de soi-même qu’on n’ose plus parler à qui que ce soit. Faisons un effort afin que les gens qui ont besoin d’aide puissent le trouver!

Du coup, peu importe ta nationalité, ton sexe, ta religion, ta couleur de peau, ton âge, ton boulot, tes convictions politiques, nous devrons TOUS et TOUTES faire un effort afin de prevenir le suicide!

Je ne sais pas si je peux jamais avoir des enfants maintenant (de toute façon j’étais plutôt carrièriste), mais j’ai trois petites nièces et un petit neveu. Je veux que leur monde à eux soit une meilleure place. Où ils savent qu’ils ne doivent pas toujours être parfait, qu’ils ont le droit à l’erreur, qu’ils ont le droit de grandir et d’apprendre, qu’il y aura TOUJOURS quelqu’un là pour eux quand ils ont des problèmes pour en parler! Bref: Je veux qu’on change le monde un peu pour le mieux.

Je ne veux pas une révolution plein de sang et de je ne sais quoi, mais juste une petite, sur internet et aussi loin qu’on puisse aller… Combien des gens puis-je animer depuis mon ordinateur afin de participer à cette campagne? Alors: La plume est plus forte que l’épée… !

Le caractére d'Allie Brosh - déguisée comme moi en Charlie!

Est-ce que tu penses c’est une bonne idée de faire un blog pendant que tu es officiellement mentalement handicappée?

Aujourd’hui et hier et avant hier j’ai pensé que c’était une excellente idée. Mais qu’est-ce que j’en penserais demain, dans dix semaines, après deux ans ou dans un demi ciècle? Il n’y a pas moyen de savoir… Est-ce que je suis assez Piaf afin de me dire que «Non, je ne regrette rien»? Oui, je crois que si. Sauf qu’il ne faut pas croire tout ce que je pense comme j’ai effectivement un problème psychologique…

Je m’explique… Des fois je suis dans des phases où je ne dis pas beaucoup et je suis très introvertie et des fois je suis très extrovertie et j’ai envie de partager mes connaissances avec tout le monde. C’était comme ça pendant toute ma vie. J’ai toujours été très franche et direct, ça m’a été réprimandé depuis l’école primaire jusqu’à l’université et aussi souvent au travail – et maintenant également à l’hôpital. Donc j’ai toujours été un peu «trop» honnête pour la grande moyenne des gens (au lieu de la formule positive «honnête» on dira peut-être plutôt «insensitive» ou «insolente» ou «impudente» ou même «osée»; là mon français ne suffit pas pour trouver le bon mot..), la seule différence était que pendant mes phases déprimées je ne suis pas allée vers les gens afin de leur dire ce que je pensais sauf s’ils sont venues vers moi afin de demander mon opinion. Par contraire dans mes phases «maniaques» (ou quoique ce soit puisque je n’ai jamais reçu une vrai diagnose jusqu’à là) j’ai partagé librement et sans demander permission mon vue sur le monde et tout ce qui s’y trouve avec n’importe qui sans me faire des soucis si ces gens avaient même envie, le temps ou les nerves de m’écouter.

En écrivant ceci je décide de le dire quasiment à tout le monde puisqu’une chose on met en ligne y reste pour l’éternité. Qui sait qu’est-ce qui se passe avec le contenu? Personne. Quelqu’un peut venir et faire un Screenshot (oups… j’ai presque écrit «Screenshit»…) et le garder tranquillement sur son ordinateur, même si moi j’efface tout ça cinq minutes plus tard. Il ou elle le garde – peut-être ne pas de mauvaise volonté, peut-être parce qu’il a trouvé ça intéressant ou il a appris à son neveu comment faire un Screenshot ou pour une autre raison… Ben, ce que j’essaie de dire c’est que je sais que tout ce que je mets en ligne, je n’ai plus aucune contrôle de ce qui se passera avec. Je le sais.

Evidemment, sachant que j’ai cette tendance un peu problématique de partager des fois des informations qui sont privées et ne regardent personne il faut réfléchir à la question du début très, très prudemment.

Les raisons pourquoi NE PAS mettre ces messages en ligne

  • La plus importante: Ma famille, mes amis, les gens qui sont proches de moi; est-ce qu’ils vont être blessés ou devoir subir des conséquences négatifs de ce que je publie ici? (c’est d’ailleurs un peu mégalomane puisqu’évidemment j’ai l’impression que ce que je dis ici va être dans tous les journaux demain matin… Sauf peut-être pas au «Matin» puisqu’ils au-raient des choses plus importantes à raconter comme «Village terrorisé par chat» ou quelque chose du genre.)
  • Un jour j’espère sortir d’ici et reprendre un travail. Qu’est-ce que mes futurs employeurs vont dire s’ils voient ça et se rendent compte qu’ils sont en train d’inviter une folle à leur entretien d’embauche?
  • Est-ce que il y aura des conséquences juridiques si je dis certaines choses que je n’ai pas le droit de dire publiquement concernant certaines personnes et/ou institutions même si je ne me réfère pas directement à eux mais seulement via des allusions? (en particulier parce que c’est facile à interpréter mes «clés» si on me connait..)
  • Est-ce que je vais blesser des gens que je ne connais même pas avec mes paroles, mon humour noir foncée qui m’aide à moi – mais pas forcément aux autres?
  • Est-ce que moi je vais être embarrassée un jour de ce que je dis ici ouvertement?
  • Est-ce que, si jamais, j’aurais des enfants ils vont être maltraité à l’école parce que leur mère n’est pas uniquement un peu bizarre et démodée, mais tout cela publiquement sur internet?
  • Est-ce que je vais être blessée moi-même si je n’ai pas dix millions visiteurs demain qui ont lu, compris et applaudi? Est-ce que je vais être capable de tenir le coup si jamais je ne reçois pas le prix Nobel de littérature ? (Vous rigolez peut-être mais moi je suis folle du coup j’attends au moins un prix Nobel de ce que j’écris ici… les psychologues me disent depuis dix ans que mes attentes à moi-même sont trop élevées… Evidemment je ne vois vraiment pas pourquoi! Un prix Nobel c’est possible, non? J’ai déjà décidée avec une très bonne amie qu’elle peut avoir le prix Nobel dans les catégories physique, biologie et mathématique; moi je prends littérature… seule pour le prix Nobel de la paix on s’est disputé pas mal et fera la guerre si nécessaire…)

 

D’accord, maintenant moi aussi je suis convaincue que c’était une idée à la con. Néanmoins ton blog est en-ligne. Encore une fois: POURQUOI?!

J’ai envie de passer un message. Un message qui est important. Un message qui est toujours important, mais ce week-end du 10 Septembre en particulier (le 10 Septembre c’est le jour internationale de la prévention du suicide).

Pour faire plus sûre quand même, j’ai envoyé ma liste des pro et de contra à certaines amies, à ma sœur et à un psychiatre qui m’a traité il y a cinq ans. Ils m’ont donné des conseils là-dessus et après je me suis donnée feu vert moi-même.

A part de ça: Je me suis ennuyée terriblement à la clinique. Je n’ai rien à faire quasiment toute la journée (si j’ai une heure d’activité par jour c’est déjà beaucoup). Je n’ai pas le droit de sortir. Je peux voir UN seul membre de ma famille pendant UNE heure par jour (s’ils puissent venir parce que ce n’est pas exactement à côté de chez eux…) Sauf que je peux leur parler via téléphone ou Skype autant que je veux. Donc je ne vois pas vraiment la logique de cette psychiatrie. Ce n’est pas conséquent. Du tout! Si c’était mon hôpital psychiatrique à moi je serais bien plus sévère! En bref: J’ai simplement rien de mieux à faire. Vraiment. J’ai essayé d’expliquer à l’infirmière et au psychologue qu’ils me donnent quelque chose d’utile à faire si non je ferais des bêtises. Je les ai supplié quasiment. Mais il semble que ce n’est pas assez (psycho)logique pour eux que ce n’est pas sain de laisser une personne enfermée 24h sur 24 sans lui donner la possibilité de faire quelque chose. Ca me semble assez logique. J’ai vraiment essayé de l’expliquer. Genre dix milles fois. S’ils m’écoutent pas, qu’est-ce que je puisse faire encore?

J’essaie de voir tout l’expérience comme un camp de vacances. Mais comme j’ai essayé d’expliquer aux médecins ici en utilisant une parabole comme les grands penseurs (genre Sokrates, Jésus et Einstein; on se rappelle l’objectif du Prix Nobel…)

«Pour moi une psychiatrie sans psychothérapie c’est comme un camp de ski sans ski; évidemment c’est possible d’y aller quand même – mais quelque chose de bien essentiel manque.»

Maintenant ils semblent avoir l’impression que je crois que je suis la reincarnation de Jésus sur une mission divine… Ce qui n’est pas le cas. Je n’ai pas des super-pouvoirs non plus. C’est quoi comme question à la con d’ailleurs? (Elle m’a vraiment été posée!) Oui, en fait je sais voler (au-delà d’un nid du coucou) mais ça n’a pas marché ce jour là. Du coup j’ai fait semblant d’avoir fait une tentative de suicide parce que je me suis dit que ça blessera moins ma famille et mes amis et en plus aura l’air plus avantageux sur mon CV que d’être Superwoman? Bien sûr que non. J’ai beau avoir mes problèmes psychologiques, mais je ne suis pas tombée sur la tête bien quand même…!

Bref: Il ne faut pas faire des blagues avec les psychologues dans une clinique. Petit astuce gratuit (ou offert…): Si on te pose la une-million-euro/francs-question «Alors dites Mademoiselle Evil Lynn vous voulez faire quoi cette nuit?» appel plutôt un ami avant de repondre: «La même chose que chaque nuit Monsieur le Médecin: Tenter de conquérir le monde!» (suivi d’un diabolique MUAHAHAHAHA!) Fin. Ce prix Nobel. Il est où?

Est-ce que tu détestes les psychologues? Est-ce que les psychiatries sont mauvaises?

Non. Pas du tout. J’ai eu des très bons psychiatres et des excellents psychologues. Il faut trouver ceux qui nous conviennent. J’ai eu des gens travaillant dans des hôpitals vraiment excellents qui vont au-delà de tout ce qu’on peut imaginer pour te faire sourire. J’ai fait des mauvaises expériences aussi (genre un peu comme dans ce Sketch). Mais ça fait rire tout le monde maintenant, du coup pour ça, c’est bien (ça m’approche du prix Nobel, tu vois!). Je crois que souvent il y a encore trop de tabou autour du sujet du suicide et les depressions en général et je vais essayer de changer ça si je peux. J’ai déjà deux-trois idées en tête… 😉

 

Est-ce que ce que tu racontes là est vrai?

J’imagine que je vais écrire encore pas mal ici alors je le dirais de la façon suivante: Des fois j’exagère. Je raccourci. J’altère ceci et celà légèrement. Mais au fond les histoires sont vrai. C’est ma perception de ce qui m’arrive. La vie écrit les histoires les plus incroyables elle-même, moi je suis plutôt spectateur et auteur… Si tu as un doute, tu peux me laisser un commentaire. Peut-être j’aurais envie d’y répondre.

 

J’ai trouvé deux milles erreurs de grammaire dans ton article!

Très bien! C’est comme les oeufs de Pâques, n’est-ce pas? Si tu veux tu peux les garder pour toi, si non partage-les avec moi afin que je puisse m’améliorer. A la base je suis suisse allemande et de là haut, tu sais, au-delà du Röschtigraben. Là où on fait un peu moins la grève et un peu plus de la politique et de l’économie et ce genre de chose dont vous aimez bien vous plaindre autour d’un verre de blanc (dans lequel nous mettons avec plaisir quelques glaçons, un peu de l’eau gazeuse et un bout de citron… oui, t’imagines?). C’est pour ça que mon français est bizarre. Au moins, j’espère que c’est ça. A part du fait que je suis folle je veux dire.

 

Est-ce que Allie Brosh est une amie à toi?

Est-ce que j’ai l’air comme si j’avais des amis, moi? Haha, okay, mettons la blague à la con à côté.

Non, je ne la connais pas personnellement. Mais j’adore son blog Hyperbole and a Half et je lui ai volé son charactère dessiné afin de l’altérer pour la campagne de Stop Suicide. J’espère qu’elle ne sera pas fâchée et envoyera ses avocats dans ma direction… J’avais envoyé un e-mail avant pour lui demander permission, mais je ne sais pas si elle l’a réçu puisque je n’ai pas eu de reponse (ce n’est pas très surprénant). Si jamais je ne recois pas non plus une commission sur la vente de son livre Hyperbole and a Half. C’est juste que je trouve qu’il est vraiment hyperformidable! Et c’est une situation win-win puisque toi tu aurais un super livre et elle aura de l’argent pour financer son prochain livre. C’est chouette pour tous les participants. J’aime bien ça!:)

De toute façon son blog Hyperbole and a Half est génial et j’adore également son livre que j’ai déjà acheté plusieurs fois en anglais et en allemand (je crois que malheureusement il n’existe pas encore une version française) car je finis à chaque fois de le donner comme cadeau à quelqu’un.

D’ailleurs: Dans la clinique psychiatrique ils m’ont INTERDIT de montrer ce livre à qui que ce soit. Je dois le cacher dans mon armoire. J’aimerais bien dire que c’est une blague, mais c’est vrai!! Je n’ai même pas le droit de l’appeler par son nom, si le personnel du clinique le mentionne ils disent toujours «CE Livre» ou «Vous-Savez-Lequel». Heureusement ils me vouvoyent si non je me sentirais comme Harry Potter qui est plutôt stupéfait qu’il ne peut pas dire simplement Voldemort mais doit appeler son ennemi juré «Tu-Sais-Quoi» ou plus beau encore «Ceci-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom»… Déjà à cause de ça – si j’avais des superpouvoirs – je ferais en sorte que chacun part demain matin afin de s’acheter Hyperbole and a Half, ça sera genre le premier Flashmob avec un sens!  Je t’assure que les environ 20 francs pour ce livre sont très bien investis! Si non tu peux toujours m’envoyer le livre et puis je te rendrais la monnaie! Peut-être.

Fin, je me suis beaucoup inspirée par le blog d›Allie Brosh parce que je trouve qu’elle a un talent magnifique de trouver les situations absurdes du quotidien et les mettre en scène d’une manière tout à fait adorable. Elle arrive aussi à parler des sujets difficiles comme la dépression avec une certaine légèreté et nonchalance, je crois en français on appelle ça «je ne sais quoi». Bref, elle est super. Lis son blog. Achète son livre. Fais le maintenant! Toute de suite! (Avant que quelc’onn (non, là il n’y a pas d’erreur de grammaire) peut me poser la question: «Non, je ne crois pas être une réincarnation d’Allie Brosh, même si elle figurera certainement sur la liste des candidates pour le prix Nobel juste après Socrates, Jésus, Einstein et moi.»)

En fait j’adore David Sedaris aussi. Vraiment. Lis-le. Il est génial. Je l’adore! Sérieux! La première fois que j’ai lu son histoire sur Mr. Science (je pense c’était le titre) je pensais: «Finalement… quelqu’un veut aussi gagner le prix Nobel sans avoir aucune prédestination pour ceci à part d’une fantaisie débordante!» En fait ce n’est pas vrai. Si je pouvais, je le donnerais à lui tout de suite. Même sans être trop jalouse. Oui, il est TELLEMENT fort. Peut-être lui il est la réincarnation américaine de John Cleese? (A part du fait que John Cleese from MONTY PYTHON (qui est plein des gens hyper marrants like Eric Idle singing «Always look on the bride side of life!» En fait j’ai chanté ça dans la station fermée avec une amie… En plus tu savais que le Beatle George Harrisson se trouve dans ce film et l’a financé? Hein, vas-y, trouve-le! En plus il y a ce film qui s’appelle «The Rutles» bref, il est TOP!) est toujours en vie. Fin. Je l’espère. Lui aussi il est génial. Ou tu connais Verino? C’est un mec beau, intelligent, hyper drôle… Franchement… J’ai envyoé ça à un ami qui n’a plus de jambe parce qu’il a essayé de se suicider mais même lui a rigolé!

Je crois ça sera mieux si je faisais un post avec tous les gens que j’adore… J’aime bien l’humour noir (foncée)! Les Anglais l’ont souvent… Tu connais David Williams et Matt Lucas qui ont crée «Little Britain» or «Come Fly With Me»… oh je pourrais continuer là pour des heures!

En fait il semble que très souvent les gens qui souffrent des dépressions ont un grand talent de faire rire. Justement parce que leur vie semble tellement absurde… Moi je pense là même chose de moi, sauf que je connais une autre étudie qui dit que 98% des gens croient qu’ils sont extrêmement drôles! Néanmoins, j’imagine que tu sais que Robin Williams, un de plus grands acteurs et comédiens de notre temps, a succombé à cette maladie en 2014. Même lui ne pouvait pas s’empêcher. Mais on va penser à lui et à ses grands moment quand il nous a fait rire et pleurer et réflechir. Je crois c’est ce qu’il aura voulu. Ca sera certainement ce que moi j’aurais voulu.

Je suis partie il y a un moment du sujet du début…  Juste pour faire sûre sûre: Je ne connais aucun entre eux personnellement ou même via e-mail. C’est juste qu’ils sont des génies dans mes yeux. Peut-être il faudra fonder une nouvelle catégorie pour le Prix Nobel: le Prix Nobel de l’Humour. Est-ce que l’Humour n’est pas au moins aussi important que la Physique, Biologie, Chimie, Littérature ou la Paix ?

 

Est-ce que tu es vraiment «evil»? Il me semble que j’ai entendu un rire diabolique quelquepart… Une sataniste lesbienne peut-être?

Non. Je ne suis pas vraiment  «evil» ou méchante. Pas exprès de toute façon. De fois parce que je n’arrive pas à me taire au bon moment ou je suis souvent un peu trop «directe» comme déjà expliqué ci-dessus. Rarement vraiment parce que j’ai envie d’être méchante avec quelqu’un. Mais bon, l’envers du bien n’est pas la mal mais la bonne intention, n’est-ce pas? Fin, en fait ça rappelle un peu mon vrai prénom et quelqu’un m’a donné ce surnom «Evil Lynn» une fois au travail (mais c’était un collègue pas un client!) et je l’ai bien aimé parce que quelque part il me ressemble quand même. Voilà tout.

Je ne suis pas sataniste non plus. Même si je porte souvent des vêtements en rouge et noir. En fait sur le papier je suis «év-angélique» (attention à la blague, hein?)-«reformée» mais je crois c’est plutôt parce que je suis trop lâche pour sortir officiellement de l’église. (Ok, ça consistera en envoyant qu’une lettre, je crois, mais comme je l’ai dit: je suis lâche…) Je ne crois pas en Dieu. Je ne dis pas non plus qu’il (ou elle) n’existe pas. Je ne le sais pas. Je m’en fous. Si tu vas mieux en croyant en Dieu ou Allah ou Buddha ou qui que ce soit tant mieux pour toi. Non, vraiment. Je respecte ça. Tant qu’on respecte que je n’y crois pas.

Je ne suis pas lesbienne non plus. Juste parce que je ne couche ni avec toi ni avec un garçon que tu connais, ça ne veut pas forcément dire que je suis lesbienne. C’est probablement juste que vous n’êtes tous pas assez bien pour moi! (MUAHAHAHAH!) Néanmoins je n’ai rien contre les lesbiennes… ou les gays, les homo- ou bisexuels, les transsexuels, les asexuels… Ce sont des excellents amis! 🙂

 

Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer quand je lis ce que tu écris.

Si ça te soulage: Moi je ne sais souvent pas non plus si je dois rire ou pleurer pendant les situations dans lequel je me retrouve. Ca m’aide énormément quand je peux rire des absurdités de la vie. C’est ma façon de gérer. Peut-être ce n’est pas la tienne. Je suis désolée. Dans ce cas tu peux aller jouer ailleurs, merci.

 

Je me fâche ou je suis blessé par quelque chose que tu as écrit. Qu’est-ce que je peux faire?

Tu peux me laisser un commentaire. Peut-être j’y repondrais. En général ce n’est pas mon intention de blesser qui que ce soit. Mais des fois on ne peut pas prévenir tout parce que des fois il faut y aller pour arriver quelque part.

 

Je veux me suicider! Comment faire?

Je suis désolée que tu ne vais pas bien. Je comprends aussi que tu as peut-être déjà essayé de trouver de l’aide une fois où même plusieurs fois et ça n’a pas ou pas assez marché puisque tu te trouves toujours dans un état de détresse. Je ne vais pas te mentir, c’est difficile. Ce n’est pas facile de chercher de l’aide, de l’accepter et il s’agît plutôt d’un but pour le long terme puisque même avec de l’aide professionnelle ça peut durer du temps jusqu’au moment ou tu te sentirais mieux.

Ironiquement le fait que j’existe toujours prouve que je ne suis pas un expert dans la matière, ni du suicide ni de sa prévention. Ce que je peux te dire est que tu n’es pas seule, bien au contraire. Essaye de trouver de l’aide. Parle avec quelqu’un. Je suis sûre qu’il y a beaucoup des gens qui sont là pour toi aussi.

Essaie de rire. La dépression… La vie, la mort: On peut en rire ou en mourir. Je n’ai pas encore trouvé un autre bon moyen sur le long terme. Ca m’aide de trouver les petites et grandes absurdités de ma vie et d’essayer d’en rire. Selon moi la tragédie et la comédie sont liées très étroitement et l’une n’est pas vraiment possible sans l’autre. Est-ce que ça t’aidera en cet instant? Au moins tu gangerais encore quelques minutes! Alors regarde ces liens:

monty python
Monty Python’s Flying Circus.

Asterix et Obelix dans la maison qui rend fou

Verino – T’es dépressif? (C’est TELLEMENT drôle, je te le jure!)

Allie Brosh – Adventures in Depression

David Sedaris on studying French

Monty Python – Nurse

John Cleese – The Ministry of Silly Walks

John Cleese – Wine for the Confused

Eric Idle – Always Look On The Bright Side of Life

The Rutles – Ouch

Little Britain – Fat Fighters

Come Fly With Me – Tommy’s New Job

Robin Williams Funniest Moments

Si tu es toujours deprimé prends un bout de chocolat alors. Même si tu es une jeune femme et tu as peur que tu vais grossir. (Si tu as le choix entre mourir et prendre un kilo, he, on essayera le kilo en plus d’abord, d’accord? Crois-moi demain ça te semblera assez raisonnable. Tu peux toujours te suicider plus tard si tu n’aimes pas. L’envers par contre sera impossible. Si tu n’as pas le droit ou la possibilité de manger du chocolat, mange quelque chose différent que tu aimes bien (ou t’as bien aimé auparavant) alors. Si tu ne peux ou veux pas, regarde un de ces films sur Youtube. Je ne promets pas que ça va t’aider. Mais je l’espère. Tu gagnerais encore cinq minutes de plus.

Si tu te trouves en danger immédiat, appel un ami. Si tu crois ne pas avoir des amis appel au pire le 117, c’est la police. Je vole ça directement de la part de Stop Suicide puisque j’imagine ils ont formulé ça dix fois mieux que je pouvais jamais le faire:

143
La Main Tendue

Ligne gratuite qui offre une écoute et un soutien à toute personne désirant exprimer une difficulté ponctuelle ou chronique, dans le plus strict anonymat.

7j/7- 24h/24.

147
Ligne d’aide pour jeunes

Une écoute gratuite personnalisée qui aide à surmonter les situations de mal être et apporte un soutien psychologique.

7j/7- 24h/24.

www.ciao.ch
Site d’information pour les jeunes

ciao.ch est destiné aux jeunes romands de 13 à 20 ans. Il comprend un service de questions-réponses, anonyme et gratuit, des forums et des informations sur de nombreux thèmes tels que : santé, relations, sexualité, travail, estime de soi, violence, etc.

022 372 42 42
Malatavie Ligne Ados (HUG – Children Action)

Des professionnels de la santé répondent, de manière gratuite et confidentielle, aux adolescents ou aux jeunes adultes concernés par le suicide, ainsi qu’à leur entourage (parenté, amis, professionnel-le-s). Possibilité de rencontres ponctuelles, de suivi ambulatoire ou encore de prise en soin hospitalière si nécessaire. Accueil libre les mercredi de 13 à 17h (à partir du 7 octobre 2015).

7j/7- 24h/24.

 

Si tu te sens nulle et crois que tu n’arrives à rien faire, fais une photo avec le signe #lapourtoi. Regardons si tu en es capable! Peut-être je t’envoyais un bout de chocolat pour t’en remercier?

mercimercimerci

 

Merci d’exister!:)

 

   Sende Artikel als PDF